LalettreA.fr – La Bulle ! – 14-05-2012

La Bulle gonfle avec l’alternance

Réseau influent et discret, plutôt marqué à droite, le club La Bulle tente d’aider ses membres à entrer dans les cabi- nets ministériels, comme il l’avait fait en 2007.

Gaëtan Chauderlot espère battre cette année le record de 2007 pour La Bulle. L’association cofondée et présidée par cet ex-collaborateur de Philippe de Villiers et d’Alain Madelin avait alors contribué à placer 45 de ses membres dans des cabinets ministériels, comme Boris Ravignon à l’Elysée et Grégory Canal à Matignon. En ces temps de mercato politi- que, il fait bon fréquenter les réseaux de ce club discret, qui revendique près de 400 membres, recrutés depuis 2001 au sein d’entreprises (Total), de médias (TF1, M6, France télévisions) et, surtout, de cabinets ministériels. Le cofondateur du cercle et président d’honneur, Jean-Marie Caillaud, est lui-même un collaborateur de Benoist Apparu au ministère du logement.

Une aubaine pour les jeunes recrues qui côtoient des mem- bres prestigieux, tel le conseiller com’ de Nicolas Sarkozy, Franck Louvrier. Ce cercle « amical et détendu », qui se réunit ponctuellement pour un dîner ou une visite privée, dispose de son propre « job center » sur Internet. Mais n’entre pas qui veut : les nouveaux membres sont cooptés par les anciens, et admis sur décision du président. « La semaine dernière, nous avons refusé 27 demandes », assure Gaëtan Chauderlot, citant des énarques et un préfet. Au final, 60% des membres se disent aujourd’hui proches de l’UMP. Mais, alternance aidant, La Bulle s’étirera-t-elle à gauche ?

Facsimilé de l’article :

Lettre A – La Bulle